Anna-Katharina Scheidegger

One Last Hour

Le travail d’Anna Katharina Scheidegger s’attache à interpréter des phénomènes urbains et naturels en regard des sociétés qu’ils touchent. L’artiste réalise photographies, films et vidéos, dont la sobriété affirme la primauté du documentaire. Ses œuvres ont notamment été exposées au Grand Palais, au Jeu de Paume et aux Rencontres d’Arles en France, au Media Festival à Osnabrück et à l’Interfilm Berlin en Allemagne, ainsi qu’à la Kunsthalle de Berne en Suisse. Elle a été lauréate de nombreux Prix et bourses tels que le Prix Artiste-Air Suisse, le fonds FNAGP France, et le Prix de la Photo de Berne, l’atelier national Suisse à la Cité des arts à Paris.

 Le Projet « One Last Hour » est un multiple en 571 pièces, représentant les 571 plantes disparues depuis 1750.

Les photographies qui leur rendent hommages sont produites selon les mêmes méthodes que les calotypes de Talbott, que le scientifique, devenu un pionnier de la photographie, avait justement inventé pour classer les végétaux.  Mais ici le procédé est volontairement modifié afin qu’exposée à la lumière, l’image des plantes s’effacent en une heure. Une façon poétique de nous interroger sur la possession, la préservation, et la consommation. Oserez-vous ouvrir votre boîte ?